[bjorn_social_icons]

 

 

Notre revue

"Voix de l'Ouest"

"Voix de l'Ouest" est publiée de façon trimestrielle. Ne manquez pas les nouveautés et les évènements prochains!

Découvrir

Maurice Guibord SHFCB

Le message du Directeur général

La Société historique francophone de la Colombie-Britannique est une société sans but lucratif incorporée en mars 2009. Sa mission est la promotion de l’histoire des Francophones de la Colombie-Britannique.
 
EN SAVOIR PLUS

À l'honneur!

  Découvrir
Non classé

Nouvelle publication SFU sur l’histoire de l’éducation en français en CB

Treize chercheurs et chercheuses s’unissent pour dresser le portrait de la francophonie britanno-colombienne

09/12/22

Le jeudi 8 décembre 2022 a eu lieu à Vancouver, Colombie-Britannique, le lancement du livre La francophonie de la Colombie-Britannique : éducation, diversité, identités. Publié aux Presses de l’Université Laval, cet ouvrage regroupe le fruit des recherches de 13 chercheurs et chercheuses affiliés à six universités canadiennes, dont six provenant de l’Université Simon Fraser.

Ce livre offre un portrait unique sur la francophonie en Colombie-Britannique en s’intéressant à une variété d’enjeux tels les droits scolaires, les politiques éducatives, la formation en enseignement, l’inclusion et la diversité dans les écoles et dans les espaces franco-colombiens.

À la fois historique et récente, d’ici et d’ailleurs, la francophonie britanno-colombienne se distingue de manière importante de l’Acadie et de l’Ontario français, deux francophonies canadiennes en situation minoritaire bien connues. Geneviève Brisson, codirectrice de l’ouvrage, mentionne « que sa lecture permet la découverte d’une francophonie encore largement méconnue, mais qui est riche sur le plan linguistique grâce à la grande variété des origines des Britanno-Colombiens et Britanno-Colombiennes».

Les thématiques étudiées sont variées, mais l’éducation reste une préoccupation centrale. Elle est analysée sous diverses formes : l’accès à des écoles de langue française, l’enseignement-apprentissage du français, la formation des enseignants et enseignantes, ainsi que les enjeux liés à l’identité, à l’inclusion et au plurilinguisme.

Selon Rémi Léger, codirecteur de la publication et professeur au département de science politique à l’Université Simon Fraser, « les recherches présentées ici sont bien ancrées dans la province, mais elles s’inscrivent dans des débats plus larges puisqu’elles traitent de thèmes partagés par l’ensemble des francophonies canadiennes et même internationales ».

Ce projet de livre découle du Symposium sur la francophonie en Colombie-Britannique organisé dans le cadre du 15e anniversaire du Bureau des affaires francophones et francophiles (BAFF) de l’Université Simon Fraser où une trentaine de chercheurs et chercheuses ainsi que plusieurs acteurs et actrices de la francophonie étaient réuni·e·s pour discuter de la situation du français dans la province. Originaire du Nouveau-Brunswick et arrivé à Vancouver en 2018, Gino LeBlanc, directeur du BAFF a rapidement identifié le besoin d’avoir un ouvrage portant spécifiquement sur la francophonie britanno-colombienne. Il mentionne « il me semblait indispensable de profiter du Symposium et du 15e anniversaire du BAFF pour lancer l’appel à la collaboration pour la création de cet ouvrage unique ». Il ajoute que « c’est un honneur de constater aujourd’hui la concrétisation de ce rêve et de voir l’engouement de la communauté ».

À PROPOS DU LIVRE

Le livre La francophonie de la Colombie-Britannique: éducation, diversité, identités, publié par les Presses de l’Université Laval sous la collection Perspectives de l’Ouest, est dès aujourd’hui disponible en version papier et numérique.

Les lecteurs et lectrices auront l’occasion de découvrir la francophonie britanno-colombienne dans les neuf chapitres suivants:

Tour d’horizon de la recherche sur la francophonie de la Colombie-Britannique – Rémi Léger, Université Simon Fraser et Geneviève Brisson, Université de Sherbrooke;

Chapitre 1 : Écoles et communautés francophones en Colombie-Britannique : de l’époque coloniale au Conseil scolaire francophone – Nicolas Kenny, Université Simon Fraser;

Chapitre 2 : L’équivalence réelle en matière d’éducation pour les Franco-Colombiens : une lutte sans fin ? – Emmanuelle Richez, Université de Windsor;

Chapitre 3 : Plurilinguisme et construction identitaire à l’école francophone en Colombie-Britannique – Trâm Lai-Tran, Université Simon Fraser;

Chapitre 4 : Discours de race dans une école francophone en Colombie-Britannique – Sara Schroeter, Université de Régina;

Chapitre 5 : L’intégration des immigrants et des réfugiés d’expression française dans le Grand Vancouver : la nécessité de bâtir des espaces inclusifs – Suzanne Huot, Université de la Colombie-Britannique, Anne-Cécile Delaisse, Université de la Colombie-Britannique, Luisa Veronis, Université d’Ottawa, Aude-Claire Fourot, Université Simon Fraser;

Chapitre 6 : L’enseignement-apprentissage en français langue seconde face aux nouvelles orientations de politique éducative en Colombie-Britannique – Cécile Sabatier Bullock, Université Simon Fraser et Rémi Léger, Université Simon Fraser;

Chapitre 7 : L’intégration des perspectives autochtones : principaux défis pour les enseignants allochtones en immersion française – Isabelle Côté, Université Simon Fraser;

Chapitre 8 : « M’améliorer, c’est pour le reste de ma vie » : vers une culture professionnelle dans la formation à l’enseignement du français – Meike Wernicke, Université de la Colombie-Britannique.

POUR ACHETER LE LIVRE

Le Bureau des affaires francophones et francophiles est une entité administrative de l’Université Simon Fraser qui a pour mission de coordonner, promouvoir et soutenir le développement de programmes et cours offerts en langue française à l’Université Simon Fraser. Le BAFF organise également des activités scientifiques et culturelles auprès de la communauté pour stimuler le rayonnement d’une francophonie plurielle et inclusive.

Sur la photo en entête étaient présent·e·s (de gauche à droite):

Rangée du haut : Nicolas Kenny (Simon Fraser University), Gino LeBlanc (Simon Fraser University), Geneviève Brisson (Université de Sherbrooke)
Rangée du milieu: Suzanne Huot (University of British Columbia), Isabelle Côté (Simon Fraser University), Meike Wenicke (University of British Columbia), Trâm Lai-Tran, Simon Fraser University), Aude-Claire Fourot (Simon Fraser University)
Rangée du bas : Anne-Cécile Delaisse (University of British Columbia), Rémi Léger (Simon Fraser University), Françoise Thibault (artite de la page couverture)

Anne Marie Gagné
Coordonnatrice communication, marketing et recrutement
Bureau des affaires francophones et francophiles (BAFF)
baff_comm@sfu.ca
778-782-7645

Évènements

Bénévoles de la SHFCB reconnus par le député de Vancouver Granville

M. Taleeb Noormohamed, député fédéral pour Vancouver Granville, la circonscription dans laquelle est situé notre bureau dans la Maison de la Francophonie de Vancouver, a récemment accordé une reconnaissance particulière à des leaders communautaires ainsi qu’à des bénévoles qui habitent dans la circonscription.
Nous avons répondu à son invitation de soumettre le nom de personnes que nous valorisons pour leur apport à la SHFCB. Voilà donc que Marc Parent et Yves Lapointe furent récemment parmi l’assemblée au bureau du député pour y recevoir leur certificat ainsi que l’épinglette du Jubilé de la feu reine Élizabeth II.
M. Parent est bénévole avec la SHFCB depuis quelque 10 ans, tenant avec brio le rôle de secrétaire assidu au Conseil d’administration ainsi que celui de conseiller juridique. M. Lapointe travaille depuis quelque cinq ans avec nos collections, traitant en particulier de la numérisation et de la documentation connexe. Nous remercions de bon coeur ces deux bénévoles qui facilitent les projets et l’administration de la SHFCB, sans oublier nos autres bénévoles qui habitent à l’extérieur de notre circonscription fédérale.
Photo: Le parlementaire Taleeb Noormohamed félicite Yves Lapointe et Marc Parent, ce dernier accompagné de son épouse Ingrid Parent.
Non classé

« Et le temps tourne en rond » de Jeanne Baillaut en vente

Ce recueil original est l’offrande d’une grande dame pour quil’écriture jaillit d’une énergie vitale et d’une délicatesse de sentiment peu commune. Les sujets si variés nous font passer par toute la gamme des émotions : amusement, tendresse, surprise, tristesse.

Les descriptions sont brossées tantôt en pastels délicats de la nature, tantôt en fusain charbonneux en temps de guerre. Telle l’Isabelle imaginaire qu’elle a incarnée, elle en a pour toutes les saisons et pour tous les goûts. On en reste tout ému entre la pluie et le beau temps.

Louise Dawson

Cette publication se vend à 20 $ l’unité plus les frais postaux. Pour déterminer ces frais, communiquer avec chroniquesJB@gmail.com

 

 

Non classé

Le Campus Saint-Jean, à Edmonton

Documentaire PATRIMOINES EN DEVENIR

L’épanouissement de la francophonie en milieu minoritaire

Vancouver, le 26 août 2022 – Comment la culture francophone en milieu minoritaire dans l’Ouest canadien a-t-elle pu s’enrichir au cours des années? Le documentaire PATRIMOINES EN DEVENIR, nous rappelle non seulement les moments historiques du développement culturel dynamique des francophones en Alberta et dans l’Ouest canadien, depuis le début du XXe siècle, mais questionne également leur présence aujourd’hui et leur influence sur les générations futures.

Diffusé sur ICI Télé le mercredi 7 septembre à 20h30, il vous plonge dans les origines du Campus Saint-Jean, une institution albertaine pionnière  de la francophonie de l’Ouest et longtemps la seule institution post-secondaire francophone à l’Ouest de Winnipeg. Par le biais d’entrevues avec des personnes associées historiquement avec l’institution, des commentaires d’experts et des images d’archives, PATRIMOINES EN DEVENIR évoque comment l’éducation et la mémoire ont tissé ensemble des cultures variées et dynamiques afin d’assurer l’épanouissement des francophones dans le contexte socio-culturel en Alberta.

François Pageau, réalisateur du documentaire, souligne : « Les institutions post-secondaires, particulièrement en milieu minoritaire, ont un rôle qui dépasse celui d’offrir un enseignement. Elles produisent, diffusent et préservent des patrimoines matériels (objets, lieux) mais aussi des patrimoines immatériels (pratiques, arts vivants, langues) qui les rendent indispensables pour assurer le rayonnement culturel d’une communauté. ».

PATRIMOINES EN DEVENIR, un documentaire à voir le 7 septembre 2022  à 20h30 sur ICI TÉLÉ et sur ICI TOU.TV.

Réalisation : François Pageau

Contributeur : IMELDA (Institut Marcelle et Louis Desrochers pour le patrimoine et les recherches transdisciplinaires en francophonies canadiennes et internationales)

Contributeur : Productions LOFT

Non classé

La SHFCB à la Maison Michaud à Langley

Le 31 juillet, pendant le Pique-nique Héritage tenu à la Maison Michaud à Langley, la SHFCB présentera l’histoire de la famille et de la maison, qui est considérée comme la plus ancienne de cette ville. Les Voyageurs sauront bien vous divertir et le site est des plus accueillants.  Croissants, croustilles, thé et crème glacée maison seront servis. Vous pourrez essayer des costumes d’époque, et vous pourrez accompagner les Voyageurs dans leurs chants.
Le coût est de 15$ pour les enfants, de 25$ pour les adultes. Paiement à psychicolours@telus.net, ou au 604-534-4435.
La Maison Michaud est située au 5202 204 St., Langley. Au plaisir de vous y voir !
Non classé

Nouveau numéro de notre revue « Voix de l’Ouest »

Voici le récent numéro de notre revue Voix de l’Ouest, avr.-juin 2022. Vous y trouverez des articles sur les premiers colons européens de Mill Bay, C.-B.; sur des nouveaux Chevaliers des Palmes académiques françaises; sur la cantatrice et patriote Isabelle Boyer de la Giroday; et sur la levée de fonds pour l’acquisition de la cane d’apparat de Charles F. Perry, président de l’ancienne Union canadienne-française de Vancouver. Bonne lecture!

Cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.flipsnack.com/shfcb/voix-de-l-ouest-avril-juin-2022.html

Maurice Guibord, Directeur général 

Nous reconnaissons que notre bureau est situé dans le territoire ancestral et non cédé des Premières Nations Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh, et que l’ensemble de notre travail cible l’arrivée des colonisateurs européens dans les territoires des Premières Nations qui ont habité le terriroire depuis plus de dix millénaires.

Articles de presse, Non classé

NOUVEAU TRÉSORIER À LA SHFCB

Le Conseil d’administration de la SHFCB a le plaisir d’annoncer l’entrée dans ses rangs de son nouveau trésorier, M. Robert Rothon.
L’expérience de M. Rothon provenant de plusieurs années dans le milieu associatif francophone saura bien nous servir. Il aura été Directeur général à Canadian Parents for French pendant plusieurs années aux niveaux provincial et national, ainsi qu’à la Fédération des francophones de la C.-B.
M. Rothon est aussi fervent adepte de thèmes historiques, ayant compilé par le passé deux importants projets de nature historique, sur les Francophones « oubliés » de la province ainsi que sur la communauté gaie.
Sa connaissance des rouages financiers et des animateurs clés de la francophonie britanno-colombienne seront mis à bon usage dans son nouveau poste bénévole.
La SHFCB souhaite la bienvenue à M. Rothon.
Non classé

Nouveau numéro – « Voix de l’Ouest », janv.-févr.-mars 2022

Voici le récent numéro de notre revue Voix de l’Ouest. Bonne lecture!

Cliquez sur le lien ci-dessous :

https://can01.safelinks.protection.outlook.com/?url=https%3A%2F%2Fwww.flipsnack.com%2F6CAFFE66AED%2Fvoix-de-l-ouest-jan-mars-2022.html&data=04%7C01%7Cdirection%40shfcb.ca%7C375f7e81599843c66bb108da11dcf7f8%7C7b52c98580944f3d8ab362d494cd88f6%7C0%7C0%7C637841937986485983%7CUnknown%7CTWFpbGZsb3d8eyJWIjoiMC4wLjAwMDAiLCJQIjoiV2luMzIiLCJBTiI6Ik1haWwiLCJXVCI6Mn0%3D%7C3000&sdata=XNjYOv6WAtUXQ7pbwBRQGpJS%2BkFvWQddn0YzKxK%2BAmU%3D&reserved=0

Maurice Guibord

Directeur général 

Société historique francophone de la Colombie-Britnnique

 

Nous reconnaissons être dans le territoire ancestral et non cédé des Premières Nations Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh.

We recognize being on the ancestral and unceded lands of the Musqueam, Squamish and Tsleil-Waututh First Nations.

Close