Une histoire toujours vivante

 

Histoire de la SHFCB

La Société historique francophone de la Colombie-Britannique…

 

(SHFCB) obtient son certificat d’incorporation le 23 mars 2009, comme organisme à bût non lucratif. Cependant, il faut remonter quelques années pour voir les premiers ébats de cette société, et encore un autre 33 ans pour y reconnaître les fondations.

En novembre 1976, la Société historique franco-colombienne (SHFC), précurseur de la SHFCB actuelle, s’établit à Vancouver. Des passionnés d’histoire tels Catou Lévesque, André Chollat, Alexandre Spagnolo, et Guy Buchholzer, entre autres, appuyés d’une équipe active de bénévoles, créent archives et bibliothèque visant à mettre en relief l’histoire des Francophones en C.-B. Ils effectuent des recherches approfondies, et compilent et lancent des publications soulignant cette histoire méconnue. Cependant, en 1993, à la suite de politiques houleuses sous une nouvelle direction, la SHFC cesse ses opérations. Sa collection disparait même pendant plusieurs années, pour être récupérée en partie et logée en sécurité dans la Maison de la Francophonie de Vancouver (MFV) pendant plus d’une décennie.

Vers 2006, Pierre Senay, à ce moment-là président de la MFV, communique avec diverses personnes susceptibles de réactiver une société historique et d’en ranimer la collection dormante. En décembre 2007, Pierre Montaigne et René Digard de l’Alliance française de Vancouver (AFV), appuyés par Stéphane Audet, directeur général de la Fédération des francophones de la Colombie-Britannique (FFCB) lancent une invitation pour monter un colloque sur l’histoire des Francophones dans la province.

Un « comité d’histoire » est formé en mars 2007 à cet effet dans les bureaux de la FFCB. Y étaient présents René Digard (AFV), Louise Frappier (SFU), André Lamontagne (UBC), Pierre Montaigne (AFV), et Jacqueline Viswanathan (SFU), entre autres. On s’entend pour l’organisation d’un « forum sur l’histoire des francophones en C.-B. », et on charge le professeur André Lamontagne de son organisation. Ce colloque se déroule le 12 juin 2008 à UBC Robson Square, appuyé financièrement par UBC (Faculté des Arts et Faculté de l’éducation permanente). L’évènement est un heureux succès, avec plus de 60 participants et la présence de Radio-Canada.

Une deuxième réunion du comité de travail a lieu le 17 octobre 2008, avec Paul de la Riva (Conseil scolaire francophone de la C.-B.), René Digard, Maurice Guibord (historien), André Lamontagne (UBC), Marie-Hélène Robitaille (Radio-Canada), Gisèle Samson (Association historique francophone de Victoria, par téléphone), Pierre Senay, et Christine Sotteau (FFCB). Tous s’entendent que le colloque fut une grande réussite et que l’intérêt général indique un appui pour la renaissance d’une nouvelle société historique à mandat provincial. La première assemblée de fondation est donc préparée par ce comité, et se tient le 24 avril 2008 à la MFV. Le premier Conseil d’administration y est élu: René Digard, président, André Lamontagne, vice-président; Paul de la Riva, Secrétaire, Maurice Guibord, archiviste, et Nicolas Kenny, trésorier.

Pendant sa première décennie, les membres suivants se succèdent à la présidence: René Digard (2008-11); Nicolas Kenny (2011-12) et Maurice Guibord (2012-présent [2018]). À la vice-présidence, nous voyons: André Lamontagne (2008-13 et 2016-17); Michel Bouchard (2013-14); et Sophie Oliveau-Moore (2014-16). Les secrétaires sont: Paul de la Riva (2008-09); rotation au secrétariat (2009-12); Nicolas Kenny (2012-13); Marc Parent (2013-présent [2018]). La trésorerie profite des talents de: Nicolas Kenny (2009-11); Rita Gould (2011-13); André Lamontagne (2013-16); Edwige Gourdet (2017); Marie-Claude Tremblay (2018). Les membres suivants siègent aussi au C.A. au cours de cette décennie: Térence Doucet, Michel Ducharme, Yann Jouannic, et Cécile Vigouroux.

La SHFCB a depuis tenu cinq colloques biennaux, dont un à Prince George en 2015. Elle a présenté plusieurs lancements de livres, dont un dans la résidence officielle de la Lieutenante gouverneure à Victoria. Elle a monté des voyages d’exploration de sites francophones à Victoria, Mission, North Vancouver, dans l’Okanagan (Kelowna, Vernon, Lumby), dans la vallée du Fraser (Deroche et Durieu), et dans le Pacific Northwest (Vancouver, WA et la French Prairie, OR). Bon nombre d’autres activités furent tenues dans le Grand Vancouver, et la SHFCB continue de participer à des activités culturelles et patrimoniales partout en province et au-delà. Elle appuie et facilite une succession de projets à tendance historique mis de l’avant par de nombreuses associations francophones de la province.

Les archives, la bibliothèque et la collection d’artéfacts de la SHFCB ne cessent de s’épanouir et de s’enrichir. Le site web en est la vitrine pour le moment, ainsi que des projets d’expositions virtuelles. Des discussions ont déjà été entamées vers la réalisation d’une exposition rotative des collections dans le foyer d’une nouvelle MFV éventuelle.

Maurice Guibord, Président
6 mars 2018

 

 

Close